Cérémonie de Sainte-Barbe départementale

Vendredi 25 janvier 2019 au Mouzon à Auch, la direction départementale des services d’incendie et de secours du Gers rassemblait l’ensemble des sapeurs-pompiers gersois pour célébrer leur sainte patronne. La...


Lire la suite ...

Lancement officiel de l'application Staying Alive dans le Gers

AIDEZ-NOUS À SAUVER DES VIES EN DEVENANT « BON SAMARITAIN » Dans le Gers, les sapeurs-pompiers interviennent en moyenne en 12 minutes, mais c’est parfois insuffisant pour sauver une...


Lire la suite ...

L’opération POMPY® se poursuit dans le Gers

Avec le soutien de l’Union départementale des sapeurs-pompiers, le Service départemental d’incendie et de secours du Gers (SDIS 32) a lancé en 2016 l’opération POMPY® impulsée par la Fédération nationale...


Lire la suite ...

Le SDIS 32 sensibilise et forme les populations

Le SDIS du Gers a créé en décembre 2016 un service dédié à former et à informer les populations en ciblant particulièrement les jeunes afin de répondre aux nouvelles...


Lire la suite ...

Passation de commandement à Gimont

Ce samedi à l'occasion de la célébration de la Sainte-Barbe à Gimont, le Sergent Pierrick Pelletier prenait officiellement le commandement du centre de secours, succédant ainsi au Lieutenant Christian Colléoni...


Lire la suite ...

Une mission d'appui drone au SDIS 32

Le SDIS du Gers dispose depuis le mois de septembre 2018 d’une mission d’appui drone (MAD 32). Quatre sapeurs-pompiers constituent cette équipe qui a pour principal objectif d’apporter un soutien...


Lire la suite ...

Inauguration du centre de formation des sapeurs-pompiers du Gers

Ce vendredi 29 septembre, a lieu l’inauguration du centre départemental de formation des sapeurs-pompiers du Gers implanté sur le site du centre de secours de Vic-Fezensac. La création d’un centre...


Lire la suite ...
0123456

 

AIDEZ-NOUS À SAUVER DES VIES EN DEVENANT « BON SAMARITAIN »

 

Dans le Gers, les sapeurs-pompiers interviennent en moyenne en 12 minutes, mais c’est parfois insuffisant pour sauver une vie. En attendant l’arrivée des secours, les premières minutes sont cruciales car en cas d’arrêt cardiaque, le cerveau subit des dommages irréversibles en seulement 4 minutes. Pour augmenter les chances de survie des victimes, les sapeurs-pompiers du Gers se lancent dans l’utilisation de l’application STAYING ALIVE.

 

STAYING ALIVE permet de géolocaliser les défibrillateurs cardiaques et de recenser les personnes formées ou sensibilisées aux gestes de premiers secours, capables d’agir en tant que premier intervenant pour augmenter les chances de survie des victimes d’arrêt cardiaque. Grâce à cette application, les sapeurs-pompiers auront la possibilité, en attendant l’arrivée des équipes d’urgence sur les lieux, d’alerter très rapidement des citoyens engagés, des « bons samaritains », afin de procéder aux premiers gestes de réanimation.

 

2019-01-02

 

 

Qui peut s’inscrire ?

 

Tout citoyen qui réside dans le Gers et qui a validé la formation de 2 h de sensibilisation aux premiers secours ou qui est titulaire du PSC1 (diplôme de prévention et secours civiques de niveau 1). Un simple justificatif de votre formation suffit. Sont également invités à s’inscrire les personnes détenant les formations SST (sauveteur secouriste du travail), PSE1 ou PSE2 (premiers secours en équipe de niveau 1 ou 2) les infirmiers, ambulanciers, sapeurs-pompiers et médecins.

 

 

Comment s’inscrire ?

 

Il suffit de télécharger l’application gratuite STAYING ALIVE www.stayingalive.org disponible sur Iphone ou Androïd. Elle permet de vous identifier en tant que « Bon Samaritain » et offre la possibilité aux sapeurs-pompiers de vous solliciter.

 

 

Comment fonctionne l’application ?

 

L’application permet de géolocaliser les secouristes ainsi que l’ensemble des défibrillateurs cardiaques sur le département par un système de géolocalisation. Si vous êtes enregistré comme Bon Samaritain, vous offrez la possibilité aux sapeurs-pompiers de vous solliciter, via leur centre de réception des appels d’urgence 18 ou 112, comme premier intervenant afin de procéder à des gestes de réanimation si vous vous trouvez dans un périmètre proche de l’accident.

 

 

 Comment suis-je sollicité en tant que Bon Samaritain ?

 

Si vous vous trouvez dans un périmètre proche d’une personne en arrêt cardiaque, vous recevez via votre smartphone une notification d’alerte vous demandant si vous pouvez intervenir. Si vous n’êtes pas disponible, vous pouvez simplement rejeter la demande. En revanche, si vous pouvez intervenir, il suffit d’indiquer votre disponibilité en répondant positivement à la notification. Les sapeurs-pompiers en seront avertis et pourront vous contacter le cas échéant. Si vous êtes sollicité, vous avez accès à la localisation de l’intervention et des DSA à proximité via un plan. Ne vous mettez cependant pas en danger inutilement si vous êtes amené à intervenir ! Si vous n’êtes pas sollicité, vous recevez un message vous indiquant qu’un autre Bon Samaritain est déjà engagé.


2019-01-02   2019-01-03   2019-01-04   2019-01-05

 

     Un grand merci à Monsieur Laurent Istria du Bon samaritain

ainsi qu'aux médias locaux et régionaux pour la large diffusion de cette information

(photos de la conférence de presse du 17 janvier 2019)

 

 

 

Informations supplémentaires