Le dispositif opérationnel

 

Les éléments suivants constituent la chaîne de distribution des secours :

 

1 plate-forme de régulation des secours et des soins (15/18/112)

43 centres d’incendie et de secours

1 chaîne de commandement

6 groupes opérationnels spécialisés

 

1 plate-forme de régulation des secours et des soins (15/18/112)


 

facade PRSS Premier maillon de la chaîne des secours, le CTA/CODIS (centre de traitement de l’alerte et centre opérationnel départemental d’incendie et de secours), activé 24 heures sur 24 et 365 jours par an, assure la réception et le traitement des demandes de secours transitant par le 18 et le 112 de l’ensemble du département.

Implanté sur le site de la Direction départementale, celui-ci est intégré depuis 2007 au sein d’une plate-forme de régulation des secours et des soins qui centralise les appels 18 – 15 et 112 en collaboration avec les partenaires du secours, des soins, de la sécurité et de la salubrité publique.

 

 

cta

 Le CTA a pour mission :

  •             de répondre à tous les appels d’urgence reçus via le 18 ou le 112,
  •      éventuellement, de réorienter des appels vers d’autres services de secours adéquats,
  •     d’analyser la situation et de recueillir tous les renseignements nécessaires au traitement de la demande (nature, gravité, localisation…)
  •     de déclencher les secours adaptés à la demande (alerter le ou les centres de secours compétents et disponibles – engager le ou les engins adaptés)
  •           d’alerter les autres services d’urgence ou publics susceptibles d’être concernés par les appels reçus (CRRA 15 pour mise en œuvre du SAMU, Police, Gendarmerie, DDT…)
  •       de rendre compte au Codis des appels reçus et des mesures prises sur le terrain en vue de l’envoi de moyens de secours supplémentaires
  •       et de suivre l’évolution des opérations de secours

 

codis

Le CODIS supervise et coordonne l’activité opérationnelle du Sdis du Gers. Il est immédiatement informé de toutes les opérations en cours et régulièrement renseigné sur l’évolution de la situation jusqu’à la fin des opérations. Il a pour mission :

  •  de déterminer, quand cela est nécessaire, le volume et la nature des renforts ainsi que l’organisation des secours,
  •  d'assurer la gestion opérationnelle des opérations majeures et exceptionnelles (montée en puissance, crise) ou de longue durée,
  • de gérer la chaîne de commandement et les équipes spécialisées,
  • d’alerter et d’informer les autorités locales, départementales ou zonales,
  • de constituer les colonnes de renfort au profit d’autres départements ou pays étrangers,
  • d’élaborer quotidiennement la synthèse de l’activité opérationnelle destinée au Préfet,
  • et d’assurer le soutien logistique.

 

debordement

En permanence, le CTA/CODIS est armé par :

  • 1 chef de salle qui coordonne l’action des opérateurs et adapte l'organisation du CTA à l'action opérationnelle,
  • et 2 opérateurs.

En cas d’évènements particuliers, souvent climatiques, pouvant générer de très nombreux appels, une cellule débordement est mise en place avec un renfort d’opérateurs.

 

 

Le CTA/CODIS réceptionne environ 31 000 appels par an,

soit en moyenne 85 communications par jour.

 

 

43 centres d'incendie et de secours


 

Visionner la carte du département

 

 

1 chaîne de commandement


 

Lors d’interventions spécifiques ou significatives, le déploiement sur le terrain de moyens matériels et humains organisés nécessite la mise en place d’une structure de commandement adaptée.

 

La montée en puissance de la chaîne de commandement impose de disposer en permanence de personnels ayant le niveau de compétence requis. Ce dispositif vise notamment à assurer quatre niveaux progressifs de commandement de manière permanente :

  • un chef de site (lieutenant-colonel ou commandant),
  • deux chefs de colonnes (commandant ou capitaine),
  • un officier CODIS (lieutenant)
  • et trois chefs de groupe VSO (adjudant à lieutenant),

 

complétés par les emplois de soutien opérationnel suivants :

  • des chefs de groupe de proximité qui interviennent localement,
  • un officier SSSM,
  • et un technicien informatique et transmission.

 

6 groupes opérationnels spécialisés


 

 

secours nautique

Secours nautiques

 sauvetage deblaiement

Sauvetage / déblaiement

 

 feux de foret

Feux de forêt

 

risque chimique

Risques chimiques et de lutte contre les pollutions

 

 

risque radiologique

Risques radiologiques

 

quipe animalire

Equipes animalières

Informations supplémentaires