LES PSYCHOLOGUES À L’ÉCOUTE DES SAPEURS-POMPIERS ET DES AGENTS DU SDIS 32 EN CETTE PÉRIODE DE CRISE

En cette période difficile de pandémie de COVID-19 et de bouleversement de nos modes de vie, les psychologues du SDIS 32 sont plus que jamais à l’écoute des sapeurs-pompiers et des agents du service. Entretien avec nos trois expertes.

 

Présentez-vous ?

Au sein du SSSM (service de santé et de secours médical) du SDIS 32, nous sommes trois expertes psychologues : Géraldine Lafragette (Expert-psy depuis 5 ans), Isabelle Drouet Pelletier (Expert-psy depuis 10 ans), et Marion Thorignac (Expert-psy depuis 6 mois).

 

Pouvez-vous nous décrire vos missions habituelles au sein du SDIS 32 ?

Nous avons deux missions principales. La première est le soutien et l’accompagnement psychologique face aux interventions potentiellement traumatiques avec des prises en charge individuelles ou de groupes. La seconde mission est celle de la formation aussi bien sur les prises en charge des victimes que sur la gestion du stress.

 

En cette période exceptionnelle de crise sanitaire, avez-vous identifié des risques psychologiques qui nécessitent une attention particulière ?

Les risques pour les sapeurs-pompiers et les personnels administratifs et techniques sont avant tout les mêmes que pour le reste de la population, à savoir les insomnies, l’irritabilité, les tensions avec les proches, l’augmentation des angoisses et de l’anxiété, voire le deuil pour ceux qui perdraient un proche…

De par leurs missions, il pourrait s’y ajouter chez les sapeurs-pompiers et les personnels du SDIS, en fonction du degré et de la durée d’exposition, un sentiment d’impuissance, de la colère, du désespoir avec la possibilité d’un ESPT (état de stress post-traumatique) voire un burn-out ou une dépression pour les cas les plus graves.

 

Pouvez-vous nous délivrer quelques conseils ?

Il est important d’aménager son temps pour s’accorder des fenêtres de décompression. Voici quelques-unes de nos suggestions :

  • Évitez la sur-exposition aux médias qui peuvent être anxiogènes, et plus généralement la sur-exposition aux écrans ;
  • Pratiquez une activité physique régulière ;
  • Aménagez vos temps de repos ;
  • Pratiquez des activités qui vous détendent (créatives, culinaires, bricolage, lecture…) ;
  • Ritualisez vos journées en restant au plus près du rythme habituel ;
  • Si le stress et/ou les angoisses paraissent trop importants et envahissants, vous pouvez pratiquer la cohérence cardiaque (il existe des applications gratuites), ou la méditation (il existe des vidéos gratuites sur internet) afin de se recentrer sur le corps et sur le moment présent.

Sur la durée, ces temps sont nécessaires pour permettre au corps et au mental de récupérer et de repartir travailler dans les meilleures conditions possibles.

 

Au SDIS 32, qui peut bénéficier de votre soutien ?

Les psychologues du SSSM 32 sont à l’écoute de tous les personnels du SDIS 32 (SPV, SPP et PATS) pour les soutenir et les accompagner durant la période du confinement et après la sortie de cette crise sanitaire.

 

En cas de besoin, comment peuvent-ils vous contacter ?

Les psychologues du SSSM 32 sont joignables par courriel à l’adresse suivante : psychologues32@sdis32.fr ou par téléphone au 05 42 54 12 59 (courriel à privilégier en période de confinement). La confidentialité est bien évidemment assurée.

 

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram

Laisser un commentaire