Personnel administratif ou technique au SDIS

Présents aux côtés des sapeurs-pompiers du SDIS, les personnels administratifs, techniques et spécialisés (PATS) s’avèrent indispensables au fonctionnement de la structure. Au nombre de 56 (au 01/01/2017), ils permettent aux 1226 sapeurs-pompiers professionnels et volontaires du département de mener à bien leurs missions de service public.

Agents de la fonction publique territoriale, les PATS sont répartis dans les différents services de la Direction ainsi qu’au sein des groupements territoriaux. Leurs principaux domaines d’activité concernent l’accueil, le secrétariat, l’administration, les finances (dont les marchés publics), les ressources humaines, la formation, le juridique, l’informatique, la téléphonie et les transmissions, la gestion du patrimoine, du matériel et des équipements, la logistique, la cartographie ainsi que le contrôle de gestion. Ils peuvent également être opérateurs CTA (centre de traitement de l’alerte).

Il existe trois catégories de PATS : la catégorie A correspond à des fonctions de conception, de direction et d’encadrement ; la catégorie B à des postes d’encadrement intermédiaire et d’application ; la catégorie C regroupe quant-à-elle essentiellement des postes d’exécution.

Le SDIS du Gers emploie des PATS dans les filières administrative (29 agents dont une majorité de femmes et d’agents de catégorie C) et technique (28 agents dont une majorité d’hommes et d’agents de catégorie C).

 

Les concours

Le concours est indispensable pour intégrer la fonction publique territoriale, excepté notamment pour certains corps ou cadres d’emploi de catégorie C et pour les travailleurs handicapés sous certaines conditions. Les concours de la fonction publique territoriale sont organisés par les centres de gestion.    

Pour en savoir plus : www.cdg32.fr    www.cnfpt.fr  

Les candidats admis au concours sont inscrits sur une liste d’aptitude. Ils doivent alors rechercher un emploi dans une collectivité territoriale ou un établissement public. Après acceptation de l’offre d’emploi, l’intéressé est nommé en tant que stagiaire. La durée du stage est généralement d’un an. S’il n’a pas été licencié, le stagiaire est ensuite titularisé. (Le stagiaire ne peut être licencié que pour faute disciplinaire -exclusion définitive du service-, insuffisance professionnelle ou pour inaptitude physique, sous certaines conditions).

 

La carrière, les formations

Dans son corps ou cadre d’emplois, le fonctionnaire bénéficie d’un déroulement de carrière. Chaque corps ou cadre d’emplois est divisé en grades qui comprennent un certain nombre d’échelons. Ainsi, le fonctionnaire bénéficie tout au long de sa carrière d’avancements statutaires (les avancements de grades et d’échelons).

La formation tout au long de la vie – Tout agent territorial bénéficie d’un droit individuel à se former. Les formations d’intégration et de professionnalisation sont des formations obligatoires. Elles sont dispensées à tous les agents territoriaux en début, puis tout au long de la carrière et à l’occasion de l’affectation dans un poste à responsabilité. Les formations de perfectionnement sont dispensées en cours de carrière dans le but de maintenir, de développer ou d’acquérir des compétences professionnelles.

Préparer un concours interne ou un examen professionnel – Tout agent peut suivre une formation de préparation à un concours interne ou à un examen professionnel afin de pouvoir progresser dans sa carrière et le cas échéant, changer de grade et de cadre d’emploi.

 

RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram